Critique Ciné – The Dictator

Date de sortie: 20 juin 2012

Réalisé par: Larry Charles

Avec: Sacha Baron Cohen, Anna Faris, Ben Kingsley

L’histoire: 

Isolée, mais riche en ressources pétrolières, la République du Wadiya, en Afrique du Nord, est dirigée d’une main de fer par l’Amiral Général Aladeen. Vouant une haine farouche à l’Occident, le dictateur a été nommé Leader Suprême à l’âge de 6 ans, après la mort prématurée de son père, tué dans un accident de chasse par 97 balles perdues et une grenade !
Depuis son accession au pouvoir absolu, Aladeen se fie aux conseils d’Oncle Tamir, à la fois Chef de la Police Secrète, Chef de la Sécurité et Pourvoyeur de Femmes.
Malheureusement pour Aladeen et ses conseillers, les pays occidentaux commencent à s’intéresser de près à Wadiya et les Nations Unies ont fréquemment sanctionné le pays depuis une dizaine d’années. Pour autant, le dictateur n’est pas du tout disposé à autoriser l’accès de ses installations d’armes secrètes à un inspecteur du Conseil de Sécurité – sinon à quoi bon fabriquer des armes secrètes ? Mais lorsqu’un énième sosie du Leader Suprême est tué dans un attentat, Tamir parvient à convaincre Aladeen de se rendre à New York pour répondre aux questions de l’ONU.
C’est ainsi que le dictateur, accompagné de Tamir et de ses plus proches conseillers, débarquent à New York, où ils reçoivent un accueil des plus tièdes. Il faut dire que la ville compte une importante communauté de réfugiés wadiyens qui rêvent de voir leur pays libéré du joug despotique d’Aladeen.
Mais bien plus que des expatriés en colère, ce sont des sanctions qui attendent le dictateur dans la patrie de la liberté…

C’est le grand retour du déganté Sacha Baron Cohen. Après son rôle en Borat, nous le retrouvons ici dans le rôle de l’Amiral Général Aladeen. Comme nous pouvons nous y attendre en voyant la bande annonce du film, The Dictator se place en film à l’humour très très noir et est une comédie satirique. Le problème avec les films comme Borat et The Dictator c’est: on aime, ou on aime pas l’humour ET le personne qu’est Sacha Baron Cohen. Personnellement je n’avais pas trop aimé Borat car les blagues, les scènes et les répliques y étaient beaucoup trop lourdes. Et bien dans son dernier film, il utilise exactement la même recette, avec les mêmes ingrédients. Certes certaines scènes sont drôles (ex: la scène dans l’hélicoptère), mais le reste du film est trop potache, lourd. C’est trop. Sacha Baron Cohen est un très grand comédien, mais je pense qu’il serait mieux dans des programmes courts où l’on pourrait d’avantage apprécier la saveur de l’humour grinçant.

Bref, The Dictator est un très bon film pour le printemps du cinéma car il n’y à rien d’autre…Mais si vous êtes fan du personnage allez-y en courant.

 Trop lourd…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s