Critique Ciné – Moi, député


Date de sortie: 29 août 2012

Réalisé par: Jay Roach

Avec: Will Ferrell, Zach Galifianakis, Jason Sudeikis

L’histoire

Lorsque le député chevronné Cam Brady commet une gaffe monumentale en public à l’approche des élections, un tandem de PDG milliardaires entend bien en profiter pour placer leur candidat et étendre leur influence sur leur fief, en Caroline du Nord. Leur homme n’est autre que le candide Marty Huggins qui dirige l’office du tourisme du coin. Si, au départ, Marty ne semble pas le candidat idéal, il ne tarde pas à se révéler un redoutable concurrent pour le charismatique Cam grâce à l’aide de ses bienfaiteurs, d’un directeur de campagne sans vergogne et des relations de ses parents dans la politique. Alors que le jour du scrutin approche, les deux hommes s’engagent dans un combat impitoyable : désormais, tous les coups sont permis entre Cam et Marty qui n’hésitent plus à s’insulter et à en venir aux mains dans un affrontement à mort. Car dans cet univers où la déontologie n’existe plus depuis bien longtemps, la politique prouve qu’on peut encore faire reculer les limites des pires bassesses…

Je doit vous l’avouer, si j’ai été voir le film Moi, député c’est uniquement pour la présence de l’acteur Zach Galifianakis (Alan dans Very Bad Trip 1 & 2). Il était pratiquement certain que le film serait à mourir de rire tant cet acteur, même quand il ne dit rien, est drôle alors allié à Will Ferrell cela nous pouvait être qu’un film ou nous passons un bon moment de franche rigolade. La politique Américaien est au centre de cette comédie. Qui n’a pas déjà vu a la TV les grands meetings façon concert de Rock Star avec des slogans à ne plus en finir? Moi, Député met l’accent sur tout ceci d’une manière caricaturale bien ficelée. Les répliques de nos deux acteurs sont drôles et certaines scènes également.

Nous avons donc deux candidats, Cam Brady (Will Ferrell) pour les Démocrates, le sortant bien installé depuis quatre mandats au Congrès, parfaitement rodé au show-business de la profession, et Marty Huggins (Zach Galifianakis), Républicain, très rural et mal à l’aise dans cette candidature qui lui tombe dessus. Deux personnages que tout oppose, et c’est sur ça que le film est basé. Le film est drôle, et les acteurs très drôles. N’hésitez pas  à vous rendre dans votre cinéma de quartier pour suivre cette belle comédie.

 Une bonne comédie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s