Critique Ciné – Savages

Date de sortie: 26 septembre 2012

Réalisé par: Oliver Stone

Avec: Blake Lively, Taylor Kitsch, Aaron Taylor-Johnson

L’histoire

Interdit aux moins de 12 ans 

Laguna Beach, Californie : Ben, botaniste bohème, Chon, ancien Navy Seal, et la belle O partagent tout. Ben et Chon sont à la tête d’un business florissant. Les graines ramenées par Chon de ses missions et le génie de Ben ont donné naissance au meilleur cannabis qui soit. Même s’il est officiellement produit pour des raisons thérapeutiques, ils en dealent partout avec la complicité de Dennis, un agent des stups. Leur affaire marche tellement bien qu’elle attire l’attention du cartel mexicain de Baja, dirigé d’une main de fer par Elena. Face à leur proposition d’ »association », Chon est partisan de résister par la force, mais Ben préfère tout abandonner. Pour les contraindre à coopérer, le cartel kidnappe O. Elena a eu raison d’utiliser les liens très forts du trio, mais elle a aussi sous-estimé leur capacité à réagir… C’est le début d’une guerre entre l’organisation du crime dont le bras armé, Lado, ne fait aucun cadeau et le trio. Qu’il s’agisse de pouvoir, d’innocence, ou de la vie de ceux qu’ils aiment, tout le monde a quelque chose à perdre.

Avec une affiche superbe et un casting au top, Savages d’ Oliver Stone ne pouvait qu’interpeler. En effet il porte à l’écran Taylor Kitsch en tête brûlée, Aaron Taylor-Johnson en être zen, et la très belle Blake Lively en amante de nos deux business man de la drogue (non non vous ne rêvez pas et ce n’est pas une erreur).Nous retrouvons également la somptueuse Salma Hayek, chef du cartel mexicain, et John Travolta en agent des stup’ corrompu.

Drogue, mafia, complot, cartel, meurtres sanglants, tout y est. Un bon gros film de mafia comme on les aime. La réalisation est soignée, l’image est belle, les paysages y sont pour beaucoup.  A noter que la nouvelle tendance de mettre des effets de lumières en plein dans la caméra devient assez chiant de par son inutilité; bien que cela n’entache en rien la beauté et l’attrait du film. Certes l’histoire n’est pas innovante, mais on ne s’ennuie pas dans ce genre de film et Savages n’échappe pas à cette règle. J’ai assez aimé le début du film, le rythme est bon et l’histoire est idéalement mise en place avec la présentation des personnages, tout ça rythmé sur une bande originale superbe.

Un casting au top, une histoire bien ficelée, tout est réuni pour passer un bon moment. Et c’est réellement le cas…

 Un bon film, à voir !

Publicités

Une réflexion sur “Critique Ciné – Savages

  1. Pingback: Critique – Zulu | Enjoy The World

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s