Critique Ciné – Les Ames Vagabondes

affiche-the-host-les-ames-vagabondes

Date de sortie: 17 avril 2013 (2h 4min)

Réalisé par: Andrew Niccol

Avec: Saoirse Ronan, Jake Abel, Max Irons

L’histoire

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, se trouve un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

les-ames-vagabondes-image-film

On est d’accord le synopsis n’est pas transcendant. Savoir que c’est la même auteure que les Twilight ça ne donne pas forcément envie non plus. Et vous auriez tort. On parle quand même d’Andrew Niccol à la réalisation…

Si vous avez lu le livre, que vous êtes un puriste (pour ne pas dire quelqu’un de borné), n’y allez pas. Vous serez forcément déçu parce que « c’est pas comme dans le livre ». Évidemment, puisque c’est un film ! Bref, passons.

Les décors sont grandioses, que ce soit les grottes –qui ont été spécialement construites pour le film– ou les vues du désert, ou même la ville et son architecture futuriste. Et puis je veux bien faire traqueuse si c’est pour conduire une Lotus !

Les acteurs : au top ! Avec une mention spéciale pour Saoirse (prononcer sœur-ché) dont j’attendais beaucoup. Je n’avais pas été convaincue en voyant son nom apparaître au cast, mais sa performance m’a vraiment bluffer ! Allez donc jouer deux personnages dans votre tête vous ! Je ne peux pas ne pas dire un petit mot sur Jake Abel et Max Irons (respectivement Ian O’Shea et Jared Howe) qui ont su parfaitement retranscrire l’émotion de leur personnage. J’ai adoré détesté Frances Fisher dans son rôle de Maggie et idem pour Boyd Holbrook en Kyle. Une autre mention pour le bout-de-chou de la troupe Chandler Canterbury qui joue à merveille le petit-frère de Melanie.

les-ames-vagabondes-the-host

Évidement pour les puristes du livre, il manque ÉNORMEMENT de choses, des petits détails auxquels on s’attache, des personnages secondaires qui n’apportent rien à l’histoire mais qu’on aime quand même, etc. Et pour ceux qui, comme moi, ont regardé tous les trailers, tous les Behind The Scene, et autres vidéos, il y a eu pas mal de coupes également.

Même si j’ai adoré ce film, je ne peux m’empêcher de me demander ce qu’en penserait quelqu’un ne l’ayant pas lu. Les changements d’attitudes d’Ian et de Kyle envers Gaby souffrent du manque de temps qu’impose le film. De même que la relation Melanie / Gaby dont on ne saisit pas toute l’ampleur. Sans compter qu’Andrew a rendu le film bien plus trépidant et spectaculaire que le livre avec plein de choses qui explosent, des courses-poursuites, qui ne sont pas pour me déplaire dans l’ensemble, mais qui pour certaines changent la nature même de certains personnages, de certaines relation. Mais encore une fois, si on peut oublier qu’on a lu le livre, de mon point de vue, ça ne gâche en rien le film.

Et j’ai gardé le meilleur pour la fin : La BO. Un pur joyau ! Évidemment rien que pour Radioactive des excellents Imagine Dragon (Si ce n’est pas déjà fait allez donc lire l’article !) ça vaut le coup. Mais toute la BO est magnifique et nous transporte littéralement dans cet autre monde « perfectionné », sans guerre, sans maladie, sans famine… mais où les humains ne sont plus vraiment eux.

– Critique rédigée par @Luiyna

starstarstarstarblank_star Un film de science-fiction qui ravira tout le monde, excepté les puristes du livre !

Publicités

2 réflexions sur “Critique Ciné – Les Ames Vagabondes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s