Critique – Hunger Games : L’Embrasement

Date de sortie: 27 novembre 2013 (2h26min)

Réalisé par: Francis Lawrence

Avec: Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth,

Genre: Action , Drame , Science fiction

L’histoire

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Katniss Everdeen est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark.
Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation – une compétition qui pourrait changer Panem à jamais…

Ce que l’on peut dire c’est que cet opus est meilleur que le précédent, et de très loin. Tout d’abord on a le plaisir de dire adieu aux plans chaotiques et tremblants, ce qui rend le film bien plus agréable à suivre. Les combats sont mieux filmés, mieux chorégraphiés, moins brouillons que dans le premier film.

Comme toujours les décors et costumes sont époustouflants ! Une mention spéciale pour l’arène qui ne devrait pas déplaire à tous ceux qui ont lu les livres, en ce qui me concerne c’est exactement ainsi que je l’avais imaginée en lisant Catching Fire ! Il y a de nombreux plans tout bonnement magnifiques dont un dans l’arène sur fond de soleil couchant que j’ai trouvé sublime et qui, sans en avoir l’air, atténue l’horreur de la situation.

Les tenues d’Effie sont toujours aussi extravagantes et celles des tributs toujours à couper le souffle, celles du district 12 tout particulièrement, cela va sans dire ! Mais également celles du capitole magnifiques dans leur ridicule et leur côté « too much ». Une fois de plus les costumiers se sont surpassés et c’est un vrai régal.

Comme pour le premier film, on remarquera qu’ils ont fait en sorte de contenter les Team Gale comme les Team Peeta, ce qui était loin d’être évident au vu du contexte de cet opus. Du coup tout le monde est content (à part peut-être les puristes du livre).

Pour ce qui est des nouveaux personnages on saluera les performances de Jena Malone qui nous joue une Johanna plus vraie que nature, et de Sam Clafin qui nous offre le Finnick dont nous avons toutes rêvé. Ils sont tous les deux plus que convaincants dans leur rôle respectif et il n’y a rien à redire sur leur prestation dans Catching Fire.

Nous prenons plaisir à retrouver les anciens personnages et leurs merveilleux interprètes. Malgré toute la haine que j’éprouve envers le président Snow, je n’en admire pas moins le talent de Donald Sutherland qui nous démontre qu’il est un excellent acteur.
Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson et Liam Hemsworth toujours aussi parfaits dans leur rôle respectif. L’alchimie entre eux crève l’écran et rend d’autant plus crédible la relation entre les personnages.

Côté musique nous retrouvons James Newton Howard qui réalise encore une fois une BO magnifique. Sans oublier bien évidement les chansons originales de Coldplay, Christina Aguillera, Imagine Dragons, The Lumineers et bien d’autres qui sont de purs bijoux et illustrent parfaitement Catching Fire.

Un autre poster du film

Les fans des livres retrouveront avec délices quelques-unes des scènes les plus attendues telles que celle du sucre (les fans de Finnick voient de quoi je parle 😉 ) Pour ma part tout ce que je pourrais, peut-être, leur reprocher c’est de ne pas avoir réalisé la scène du visionnage des précédents Hunger Games, mais comme elle n’est pas primordiale pour l’histoire je peux comprendre son absence.  (Peut-être dans les scènes coupées du DVD, l’espoir fait vivre)

En résumé un second film plus qu’à la hauteur de mes attentes, un grand bravo à Francis Lawrence pour son travail, et je suis déjà plus qu’impatiente de voir les deux prochains opus sous sa houlette encore !

starstarstarstarblank_star Un film qui ne vous laissera pas sur votre faim.

Publicités

4 réflexions sur “Critique – Hunger Games : L’Embrasement

  1. Pingback: Top et Flop 2013 | Enjoy The World

  2. Pingback: Top et Flop 2013 | Enjoy The World

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s